Briser la loi du silence et obtenir la vérité

Signez la pétition : Rwanda, la France ne doit plus cacher la vérité !

#Rwanda20ans

L’association Survie lance une pétition, pour « briser la loi du silence » et « obtenir la vérité » sur l’implication française dans le génocide des Tutsi, au Rwanda :

« Considérant qu’il est urgent et indispensable de faire avancer la justice, et que les citoyen-ne-s français-e-s, les rescapé-e-s et les familles des victimes ont le droit de connaître toute la vérité, nous demandons pour le 20e anniversaire du génocide la déclassification et la publication de tous les documents se rapportant à l’action de la France au Rwanda de 1990 à 1994 dans ses volets diplomatiques, militaires, politiques, et financiers. »

Signez et diffusez cette pétition !

En 1994, le génocide des Tutsi au Rwanda a fait entre 800 000 et 1 million de victimes, massacrées pour la seule raison qu’elles étaient tutsi ou opposées au génocide.

Des dirigeants politiques et militaires français ont apporté leur soutien aux génocidaires avant, pendant et après le génocide. 20 ans après, toute la lumière doit être faite sur la politique de la France au Rwanda.

Depuis 20 ans, les travaux de nombreux chercheurs, journalistes, juristes, organisations de la société civile et des rescapés et de leurs familles, ont démontré l’implication française dans le dernier génocide du XXe siècle.

Des procédures judiciaires sont en cours, mettant potentiellement en cause des Français (enquête sur l’attentat contre l’avion du président rwandais, plaintes de rescapé-e-s tutsi contre des militaires français, plainte contre Paul Barril ex-gendarme de l’Elysée).

Mais l’Etat français continue de nier son rôle et met un frein à la justice, en dissimulant un grand nombre de documents officiels, tels que les archives sur les opérations militaires françaises au Rwanda, ou les archives de l’Elysée non expurgées.

Si les autorités politiques et militaires françaises n’avaient rien à se reprocher, comme elles ne cessent de l’affirmer, pourquoi refuseraient-elles de rendre publics ces documents ?

Considérant qu’il est urgent et indispensable de faire avancer la justice, et que les citoyen-ne-s français-e-s, les rescapé-e-s et les familles des victimes ont le droit de connaître toute la vérité, nous demandons pour le 20e anniversaire du génocide la déclassification et la publication de tous les documents se rapportant à l’action de la France au Rwanda de 1990 à 1994 dans ses volets diplomatiques, militaires, politiques, et financiers.

Signez la pétition

Pétition adressée au Président de la République, au Premier ministre, au Ministre de la Défense, au Ministre des Affaires étrangères et au Ministre des Finances.

Signer la pétition sur le site avaaz.org

Texte de la pétition

Pourquoi c’est important

C’est maintenant ou jamais : avec le triste anniversaire approchant, François Hollande et Jean-Yves le Drian doivent briser la loi du silence et nous devons nous mobiliser pour obtenir la vérité.

En 1994, le génocide des Tutsi au Rwanda a fait entre 800 000 et 1 million de victimes, massacrées pour la seule raison qu’elles étaient tutsi ou opposées au génocide. Des dirigeants politiques et militaires français ont apporté leur soutien aux génocidaires avant, pendant et après le génocide.
20 ans après, toute la lumière doit être faite sur la politique de la France au Rwanda.

Depuis 20 ans, les travaux de nombreux chercheurs, journalistes, juristes, organisations de la société civile et des rescapés et de leurs familles, ont démontré l’implication française dans le dernier génocide du XXe siècle. Des procédures judiciaires sont en cours, mettant potentiellement en cause des Français (enquête sur l’attentat contre l’avion du président rwandais, plaintes de rescapé-e-s tutsi contre des militaires français, plainte contre Paul Barril ex-gendarme de l’Elysée).

Mais l’Etat français continue de nier son rôle et met un frein à la justice, en dissimulant un grand nombre de documents officiels, tels que les archives sur les opérations militaires françaises au Rwanda, ou les archives de l’Elysée non expurgées. Si les autorités politiques et militaires françaises n’avaient rien à se reprocher, comme elles ne cessent de l’affirmer, pourquoi refuseraient-elles de rendre publics ces documents ?

Considérant qu’il est urgent et indispensable de faire avancer la justice, et que les citoyen-ne-s français-e-s, les rescapé-e-s et les familles des victimes ont le droit de connaître toute la vérité, nous demandons pour le 20e anniversaire du génocide la déclassification et la publication de tous les documents se rapportant à l’action de la France au Rwanda de 1990 à 1994 dans ses volets diplomatiques, militaires, politiques, et financiers.

— Avaaz

0 vote
Mis en ligne par LNR Web
 27/03/2014

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 64 articles référencés

New Strategy on E-commerce in agriculture value chains to boost Rwanda’s export (...)

  Agriculture is one of the crucial areas that will be leveraged to digitalize Rwanda’s Economy. ©FAO/Teopista Mutesi The Food and (...)
7/05/2021

Le nouvel Ambassadeur du Rwanda en Ouganda présente ses lettres de créance

  Joseph Rutabana(en lunettes) a présenté des lettres de créance au Président Yoweri Museveni Le Colonel à la retraite Joseph Rutabana a (...)
7/05/2021

Le parquet de Paris refuse de rendre justice aux Tutsis de Bisesero, déplore l’Association (...)

  Le parquet de Paris a requis lundi 3 mai un non lieu dans l’enquête sur le rôle de l’armée française fin juin 1994 lors des massacres de (...)
7/05/2021

Le Rwanda veut produire localement des vaccins contre le coronavirus

  Comme d’autres pays, le Rwanda fait face à la recrudescence des cas de coronavirus sur son sol. Afin de vaincre le virus, le pays (...)
7/05/2021

Gakenke district addresses stunting through balanced diets

  Local leaders in Gakenke district said that child stunting and malnutrition have remarkably reduced after parents adopted balanced (...)
7/05/2021

Le Rwanda enregistre 65 nouveaux cas de Covid-19 et 166 guérisons

  Le ministère de la Santé a rapporté que 65 personnes ont attrapé le coronavirus tandis que 166 se sont rétablies. Aucun décès n’est à (...)
7/05/2021

Tour du Rwanda : Pierre Rolland gagne la 6e étape, 4e victoire pour B & B (...)

  La sixième étape du Tour du Rwanda 2021 a été marquée ce vendredi 7 mai par la victoire en solitaire du cycliste français Pierre Rolland au (...)
7/05/2021

Le parquet de Paris refuse de rendre justice aux Tutsis de Bisesero

  Le parquet de Paris a requis lundi 3 mai un non lieu dans l'enquête sur le rôle de l'armée française fin juin 1994 lors des (...)
7/05/2021

Génocide des Tutsi : le prêtre franco-rwandais Marcel Hitayezu libéré sous contrôle (...)

  Le prêtre est mis en examen, notamment pour « génocide » et « complicité de crimes contre l’humanité », en raison de son rôle présumé lors du (...)
7/05/2021

Moroccan Autonomy Initiative, a “Serious and Credible” Solution- -FM Nicola Selakovic

  Serbian Foreign Minister, Mr. Nicola Selakovic, welcomed on Wednesday the efforts made by the Kingdom of Morocco in order to reach a (...)
7/05/2021

Communiqué : Le Ministère marocain des Affaires Etrangères

  Dans un communiqué publié, le 06 mai 2021, le Ministère marocain des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains (...)
7/05/2021

Danemark - Le projet de renvoyer des demandeurs et demandeuses d'asile au Rwanda est « (...)

  [AI London] En réaction aux informations indiquant que les autorités danoises ont signé un accord avec le gouvernement rwandais afin de (...)
7/05/2021

Les articles 81

IMG: L'État français et le génocide des Tutsis au Rwanda L’association Survie publie un nouveau « Dossier noir » le sur le rôle de l’Etat français dans le génocide des Tutsis au Rwanda. « Vingt-cinq ans après les (...)
IMG: Jean-Franklin Narodetzki enterré aujourd'hui à Pantin On apprend la triste nouvelle de la disparition de notre collaborateur Jean-Franklin Narodetzki. Nous l’aurons peu connu, mais depuis longtemps, depuis le (...)
IMG: Bisesero, un crime français Ce 27 juin est parue une enquête de Vénuste Kayimahe et Jacques Morel, qui vient compléter les informations précédemment recueillies, rappelant que les (...)
IMG: Éditorial : les faits sont têtus Il y a vingt ans, on assistait au génocide des Tutsi. On pouvait deviner aussitôt qu’il y avait une implication française. Dès avril, Courrier international (...)
IMG: Procès contre les militaires : annulation en appel de la plainte contre la Nuit rwandaise La Cour d’appel de Paris a confirmé le jugement de la 17ème chambre du Tribunal correctionnel annulant l’ensemble des citations délivrés à l’initiative des (...)
IMG: Justice et vérité sur le génocide des Tutsi JUSTICE ET VÉRITÉ SUR LE GÉNOCIDE DES TUTSI Rassemblement vendredi 14 mars à 13h30 devant le Palais de Justice de Paris
 La Nuit rwandaise | 2000 · 2021