LE RÔLE DE LA TÉNACITÉ DE LA MÉMOIRE DES EXCLUS

« Aider les autres, c’est thérapeutique. Une source non alimentée ne peut pas donner d’eau. Si je tiens debout aujourd’hui, avec mes faiblesses et mes imperfections, c’est parce que je reçois beaucoup des gens qui viennent me voir. Je suis constamment rempli. J’apprends avec d’autres qu’on peut espérer, qu’on peut insuffler des changements en soi et autour de soi ».

Ainsi parlait Naasson Munyandamutsa. Il nous a quitté le 2 mars 2016. Il avait 58 ans.

Naasson était une présence chaleureuse, intense, une voix qui redonnait courage et une pensée qui repoussait les ombres du génocide. Tu nous manques et nous manqueras. Que l’au-delà quel qu’il soit te soit doux.

Inscrivez-vous pour lire cet article. C'est rapide et c'est gratuit!
Nous proposerons bientôt un formulaire de paiement à prix libre pour faciliter la diffusion de textes réunis sur ce site tout en permettant le financement de l'impression de la revue au format papier.


En attendant, vous pouvez nous aider à financer l'impression de La Nuit rwandaise en achetant un exemplaire papier - sur le site des éditions Izuba - ou en faisant un don.


Vous inscrire sur ce site

Pour vous inscrire.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.


Titre :  Réparation pour acquérir une existence face au tiers étranger
860 signes + 1 document
  •  pdf, (435.7 ko)
À l’intérieur de la rubriqueN°10 • 2016
Popularité:  +++
Aidez-nous !

Aider à financer l'impression de La Nuit rwandaise en achetant un exemplaire papier - sur le site des éditions Izuba - ou en faisant un don.