Complicité des diplomates et militaires français

Extraits du livre de Jean-Franklin Narodetzki, « Nuits serbes et brouillards occidentaux », paru en 1999 aux éditions L’Esprit frappeur.

Ayant travaillé bénévolement en tant que psychanalyste à l’hôpital Kosevo de Sarajevo durant la guerre, de 1992 à 1993, Jean Franklin Narodetzki a observé de multiples actes de complicité avec l’agresseur serbe de la part des diplomates et militaires occidentaux, et notamment français.

Ses témoignages et analyses honorent sa mémoire suite à son décès en 2014.

Il dénonce ainsi les États du groupe de contact, l’OSCE, l’OTAN, les membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU et « l’État français qui agissait depuis avant le déclenchement des opérations militaires serbo-yougoslaves, puis tout au long d’une agression dont il est l’un des responsables et protagoniste ».

(...)

Inscrivez-vous pour lire cet article. C'est rapide et c'est gratuit!
Nous proposerons bientôt un formulaire de paiement à prix libre pour faciliter la diffusion de textes réunis sur ce site tout en permettant le financement de l'impression de la revue au format papier.


En attendant, vous pouvez nous aider à financer l'impression de La Nuit rwandaise en achetant un exemplaire papier - sur le site des éditions Izuba - ou en faisant un don.


Vous inscrire sur ce site

Pour vous inscrire.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.


Titre : Nuits serbes et brouillards occidentaux, introduction à la complicité du génocide
1047 signes + 1 document
  •  pdf, (77.2 ko)
À l’intérieur de la rubriqueN°9 • 2015
Popularité:  ++
Aidez-nous !

Aider à financer l'impression de La Nuit rwandaise en achetant un exemplaire papier - sur le site des éditions Izuba - ou en faisant un don.