Entretien avec Luigi Elongi

Depuis octobre 2014, à Beni, dans le Nord-Kivu, une série interminable de massacres à la machette ciblant la communauté Nande a fait plus de 700 victimes.
Alors que les violences font tâche d’huile depuis quelques mois en impliquant les territoires de Lubero, Walikale, Rutshuru et Masisi, où des assassinats et des affrontements armés font rage entre les différ entes ethnies et par milices interposées, les responsabilités du pouvoir et de ces relais locaux sont de plus en plus évidentes et avérées dans l’orchestration des atrocités.

Celle-ci s’apparente à une tragique diversion pendant que le président Kabila prépare son maintien illégal au sommet de l’État au-delà du délai constitutionnel du 19 décembre 2016.

Les violences tragiques de Beni, mettent en relief un management par la terreur de cet région dont le gouvernement Kabila n’est pas le seul protagoniste. L’ONU par le biais de la mission de paix déployée au Kivu et la France qui agit en coulisse au sein du Conseil de sécurité et directement par des généraux français présents en sont aussi les acteurs.

Inscrivez-vous pour lire cet article. C'est rapide et c'est gratuit!
Nous proposerons bientôt un formulaire de paiement à prix libre pour faciliter la diffusion de textes réunis sur ce site tout en permettant le financement de l'impression de la revue au format papier.


En attendant, vous pouvez nous aider à financer l'impression de La Nuit rwandaise en achetant un exemplaire papier - sur le site des éditions Izuba - ou en faisant un don.


Vous inscrire sur ce site

Pour vous inscrire.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.


Titre : Kivu : épicentre du management par la terreur
1247 signes + 1 document
  •  pdf, (446.2 ko)
À l’intérieur de la rubriqueN°10 • 2016
Popularité:  +++
Aidez-nous !

Aider à financer l'impression de La Nuit rwandaise en achetant un exemplaire papier - sur le site des éditions Izuba - ou en faisant un don.