« Je n’ai aucun état d’âme sur le Rwanda. Pourquoi est-ce qu’on vient nous chercher sur Turquoise ? »

L’amiral Jacques Lanxade a été conseiller militaire du président François Mitterrand de 1989 à 1991 ; puis chef d’État-Major des armées françaises (CEMA), c’est-à-dire « patron » des armées, de 1991 à 1995.

Il a écrit son autobiographie1 sur cette période, qui couvre les interventions militaires françaises au Rwanda de 1990-1994.

Cet entretien a lieu au domicile parisien de Lanxade en novembre 2015.

Considérant que les vingt ans écoulés le dégagent du devoir de réserve, il détaille ses motivations de l’époque, son mode de pensée, et la manière dont les décisions ont été prises.

Inscrivez-vous pour lire cet article. C'est rapide et c'est gratuit!
Nous proposerons bientôt un formulaire de paiement à prix libre pour faciliter la diffusion de textes réunis sur ce site tout en permettant le financement de l'impression de la revue au format papier.


En attendant, vous pouvez nous aider à financer l'impression de La Nuit rwandaise en achetant un exemplaire papier - sur le site des éditions Izuba - ou en faisant un don.


Vous inscrire sur ce site

Pour vous inscrire.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.


Titre : Entretien avec l’amiral Jacques Lanxade
826 signes + 1 document
  •  pdf, (508.7 ko)
À l’intérieur de la rubriqueN°10 • 2016
Popularité:  +++
Aidez-nous !

Aider à financer l'impression de La Nuit rwandaise en achetant un exemplaire papier - sur le site des éditions Izuba - ou en faisant un don.