Jacques Morel est l’auteur d’un ouvrage monumental, non encore publié, À la rescousse des assassins, dans lequel il fait méthodiquement le point sur l’engagement français dans le génocide rwandais. Extrêmement documenté, ce livre constitue un acte d’accusation sans appel. Nous en avons extrait le chapitre consacré à la question dramatique, et rarement abordée, de la présence de militaires français y compris pendant les cent jours du génocide. Sont ici relevées les traces de cette présence que Morel aura rassemblées à partir de la documentation existante.

Inscrivez-vous pour lire cet article. C'est rapide et c'est gratuit!
Nous proposerons bientôt un formulaire de paiement à prix libre pour faciliter la diffusion de textes réunis sur ce site tout en permettant le financement de l'impression de la revue au format papier.


En attendant, vous pouvez nous aider à financer l'impression de La Nuit rwandaise en achetant un exemplaire papier - sur le site des éditions Izuba - ou en faisant un don.


Vous inscrire sur ce site

Pour vous inscrire.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.


Titre : Des Français participaient aux opérations militaires pendant le génocide
29844 signes + 1 document
  •  jpg, (87.3 ko)
À l’intérieur de la rubriqueN°1 • 2007
Popularité:  ++
Aidez-nous !

Aider à financer l'impression de La Nuit rwandaise en achetant un exemplaire papier - sur le site des éditions Izuba - ou en faisant un don.