Palais du Luxemboug - le 20 octobre 2007

Entre révisionnisme et minimisation du rôle de la France,
le colloque du 20 octobre 2007 au Palais du Luxemboug,
aura bien montré combien Paul Quilès a peu profité
des abondants travaux de la Mission d’information parlementaire
qu’il dirigeait il y a dix ans.

Quant aux institutions de la République,
en abritant au Sénat un tel colloque,
elles semblent prêtes à s’enfoncer
dans un négationnisme d’État.

Inscrivez-vous pour lire cet article. C'est rapide et c'est gratuit!
Nous proposerons bientôt un formulaire de paiement à prix libre pour faciliter la diffusion de textes réunis sur ce site tout en permettant le financement de l'impression de la revue au format papier.


En attendant, vous pouvez nous aider à financer l'impression de La Nuit rwandaise en achetant un exemplaire papier - sur le site des éditions Izuba - ou en faisant un don.


Vous inscrire sur ce site

Pour vous inscrire.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.


Titre : Colloque négationniste au Sénat
52174 signes + À l’intérieur de la rubriqueN°2 • 2008
Popularité:  +
Aidez-nous !

Aider à financer l'impression de La Nuit rwandaise en achetant un exemplaire papier - sur le site des éditions Izuba - ou en faisant un don.