Un génocide sans importance. La France et le Vatican au Rwanda de Jean-Paul GOUTEUX

Le génocide rwandais, plus d’un million de morts d’avril à juin 1994, reste environné de ce flou qui caractérise, pour l’opinion publique, la politique française en Afrique. Comme si les massacres sur le continent noir étaient des événements endémiques inévitables et incompréhensibles...

Aidez-nous !

Aider à financer l'impression de La Nuit rwandaise en achetant un exemplaire papier - sur le site des éditions Izuba - ou en faisant un don.