UNIVERSITE NATIONALE DU RWANDA
Par le Dr. Jean Damascène NDAYAMBAJE

LE GENOCIDE AU RWANDA : Une analyse psychologique

Par le Pr. Dr. Jean Damascène NDAYAMBAJE, Coordinateur du Centre Universitaire de Santé Mentale (Butare, Avril 2001).

LE GENOCIDE AU RWANDA ETAIT-IL INELUCTABLE ?

1. Introduction

"Avant le génocide, sa préparation est dissimulée, pendant le génocide,
sa réalité est démentie, après le génocide sa nature même est niée"
.

Un mot ne peut avoir un sens que s’il est placé dans un contexte bien précis.

Cette
affirmation confirme l’ assertion selon laquelle tout mot est polysémique. Il faut le placer dans
un contexte pour mieux l’ appréhender, le comprendre. Néanmoins, il existe des définitions
préétablies, des mots propres qui nous permettent de saisir le vrai sens du mot. C’est dans
cette circonstance que j’ai forgé ce néologisme « Tutsicide », n’en déplaise aux
académiciens français.
Les historiens du génocide juif parlent à l’occasion du « judéocide » .

Ils n’introduisent pas
l’élément du grand nombre de Juifs disparus.

Nous savons que dans l’Europe du racisme des nazis
allemands, bien d’autres peuples ont été décimés et par milliers, parfois en plus grand nombre que
les Juifs. La statistique macabre indispensable pour l’évaluer ne fait pas l’événement.

Elle donne
après coup la mesure, non pas l’intention des auteurs du génocide, mais au degré d’accomplissement
de leur décision, compte tenu des circonstances dont la maîtrise leur échappe.

C’est que l’événement
de l’histoire a une chronologie donc un début et aussi une fin. Mais comme il ne s’accomplit pas
d’un coup, les premiers morts, moins nombreux que les suivants s’inscrivent tout autant dans la
série du génocide. Ce qui les distingue des autres séries de morts, c’est que les tueurs les
assassinaient en raison de la grave décision de faire disparaître ce peuple de la terre.

La formule
n’est pas juridique mais historique.

Télécharger le document au format pdf :

PDF - 47.2 ko

Mis en ligne par :   Jean-Luc Galabert
Documents joints

Aidez-nous !

Aider à financer l'impression de La Nuit rwandaise en achetant un exemplaire papier - sur le site des éditions Izuba - ou en faisant un don.