Conférence à l’Assemblée nationale de G. Péries (samedi 27 mars 2004)

Vidéo

L’élaboration par l’armée française, dans les années 1950, de la théorie de « la guerre moderne » et de la « guerre antisubversive » à partir de l’expérience des guerres d’Indochine et d’Algérie, et l’exportation de cette théorie à travers le monde et plus particulièrement au Rwanda.

Conférence de Gabriel Périès : Extraits d’un colloque à l’Assemblée nationale (samedi 27 mars 2004)

http://www.dailymotion.com/swf/4txIxeHAFnXXn4Fv0
Mis en ligne par La Rédaction
 2/03/2007
 https://www.lanuitrwandaise.org/conference-a-l-assemblee-nationale,028.html
0 vote

Guerre révolutionnaire

La doctrine de la « guerre révolutionnaire » ou « guerre totale », doctrine française du génocide.

Les articles 4

Il s’agira dans cet article de voir ce que recouvre la guerre moderne, cet objet directement issu des guerres d’indépendance dans son acception théorique (...)
IMG: La guerre révolutionnaire Le colonel Charles Lacheroy, se voit confier en 1953 la direction à Paris, du Centre d’études asiatiques et africaines (CEAA), devenu Centre militaire (...)
IMG: La « guerre révolutionnaire » française en pays Bamiléké « Ils ont massacré de 300 à 400 000 personnes. Un vrai génocide. Ils ont pratiquement anéanti la race. Sagaies contre armes automatiques. Les Bamilékés (...)
IMG: Une guerre noire, Enquête sur les origines du génocide rwandais (1959-1994) Voici un livre qui traite de ce que Patrick de Saint-Éxupéry aura appelé la “méthodologie” du génocide rwandais. Où l’on découvre comment l’armée française aura (...)
 La Nuit rwandaise | 2000 · 2020