Appel à contribution – La Nuit rwandaise n°7

LNR Web - 23/11/2012
Image:Appel à contribution – La Nuit rwandaise n°7

Parution en avril 2013
Un numéro particulier...

L’équipe de La Nuit rwandaise prépare la prochaine édition (parution en avril 2013) de cette revue annuelle sur l’implication française dans le dernier génocide du XXe siècle, le génocide des Tutsi du Rwanda, en 1994.

Ce numéro sera particulier.

En effet le mois d’avril verra se dérouler le procès opposant la revue à neufs officiers supérieurs de l’armée française.

Ce procès fait suite à la mise en examen du directeur de publication de la revue, Michel Sitbon, auquel il est reproché d’avoir publié sur le site internet de La Nuit Rwandaise (www.lanuitrwandaise.org/revue) un communiqué du ministre rwandais de la justice, Tharcisse Karugamara, dans lequel étaient désignées les trente-trois « personnalités politiques et militaires françaises les plus impliquées dans le génocide ».

Parmi ces personnalités, neuf auront décidé de porter plainte : le général Christian Quesnot, chef d’état-major particulier de François Mitterrand pendant le génocide, Jacques Hogard, Jacques Rosier, Jean-Claude Lafourcade, Jean-Jacques Maurin, Michel Robardey, Etienne Joubert, René Galinié et Bernard Cussac.

Ce procès pourra être l’occasion que soit pour la première fois portée devant une instance judiciaire l’examen des responsabilités françaises dans le génocide : nous nous sommes en effet engagés à rassembler les éléments d’une offre de preuve, ce qui signifie que nous ne plaiderons pas seulement la bonne foi de l’accusé ni la légitimité qu’il peut y avoir à publier un communiqué de presse du gouvernement rwandais, mais également sur les fait. Nous entendons démontrer que les affirmations dénoncées comme diffamatoires par les neuf plaignants sont fondées.

La juge d’instruction, Mme Zimmerman, nous a notifié que ce procès aurait lieu devant la 17ème chambre correctionnelle du Tribunal de Paris en avril 2013.

Ainsi, outre nos thématiques récurrentes (actualités judiciaires, nouvelles recherches sur les responsabilités françaises dans le génocide des Tutsi) nous reviendrons sur ce procès et nous développerons, comme chaque année, plusieurs autres dossiers.

Dans ce numéro, La Nuit rwandaise entend ouvrir le dossier des suites du génocide de 1994 dans l’est du Congo, au Kivu, dont l’actualité est particulièrement brûlante. Conformément à sa ligne éditoriale, notre revue examinera les problèmes de cette région sous l’angle des responsabilités de la communauté internationale et portera une attention particulière au rôle joué par la France, qui, non seulement est à l’origine de ces désordres, en organisant le repli des forces génocidaires à l’est du Congo dans le cadre de l’opération Turquoise, mais qui aura aussi constamment soutenu les FDLR, principaux responsables des dix-huit ans de cauchemar que vivent les populations des deux Kivu.

Nous tenons cette année à améliorer la diffusion et l’approvisionnement des différentes diasporas et amis du Rwanda. Ainsi, afin d’être distribué dans le plus grand nombre de lieux pertinents dès la parution de La Nuit rwandaise en avril, nous avons choisi de nouvelles échéances de réception des contributions : nous demandons donc aux contributeurs de nous faire parvenir leur texte avant le mois de février.

Le comité de rédaction de la Nuit rwandaise


La Nuit rwandaise – une revue annuelle sur l’implication française dans le génocide des Tutsi du Rwanda

Depuis avril 2006, la revue La Nuit rwandaise fait un point annuel de l’état des connaissances sur la participation et les complicités françaises – militaires, médiatiques, diplomatiques, financières – dans ce qui apparaît comme le plus grand scandale de la cinquième République : la participation, au plus haut niveau, de l’état français dans l’extermination programmée de plus d’un million de personnes - hommes, femmes et enfants - , au Rwanda, parce qu’ils étaient catégorisés comme Tutsi ou parce qu’ils refusaient de prendre part aux massacres.

« Pour combattre le négationnisme, pour essayer de comprendre, pour mettre à jour les implications politiques françaises au Rwanda, les soutiens militaires, les relais médiatiques et intellectuels de ce « nazisme africain », pour qu’enfin notre Plus jamais ça ! cesse d’être un vœu pieux et impuissant. »

Notre revue est ouverte à tous ceux qui se reconnaissent dans ces objectifs. N’hésitez pas à nous contacter : contact@lanuitrwandaise.net

Le webmaster. Laissez un message à l’aide du formulaire ci-dessous pour nous signaler tout problème sur ce site.
 En savoir plus
 23/11/2012

 Vos commentaires

Articles référencés 

Les 500 pêcheurs de Karongi ont été formés et savent que le condom est une arme pour éviter le VIH/SIDA
30/09/2022
President Kagame held a bilateral meeting with Singapore Prime Minister
30/09/2022
Kagame meets with the President of Singapore
30/09/2022