LA CONFERENCE DE GOMA ET LA QUESTION DE LA PRESENCE DES FDLR AU SUD ET NORD-KIVU : ETAT DES LIEUX

Par Aloys Tegera

Conférence sur la paix, la sécurité et le développement des provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu tenue à Goma du 6 au 23 janvier 2008.

 FDLR au Sud et Nord Kivu

LA CONFERENCE DE GOMA ET LA QUESTION DE LA PRESENCE DES FDLR AU SUD ET NORD-KIVU : ETAT DES LIEUX.

La conférence sur la paix, la sécurité et le développement des provinces du Nord-Kivu et du
Sud-Kivu tenue à Goma du 6 au 23 janvier 2008 s est soldée par la signature d un acte
d engagement des groupes armés, du gouvernement congolais et des représentants de la
communauté internationale. Au regard de la décision précipitée de tenir une telle conférence
au lendemain de la défaite militaire des Forces Armées de la République Démocratiques du
Congo (FARDC) à Mushaki en décembre 2007, l impréparation et les difficultés logistiques
subséquentes, la signature de cet acte d engagement fut un soulagement pour nombre
d observateurs et un signe d espoir pour les deux Kivu.

D abord cet acte d engagement offre
un cadre de travail intéressant pour les parties en conflit. Pour le Président de la République
acculé par les va-t-en guerre autour de lui, il peut utiliser cet acte d engagement comme un
événement fondateur pour faire les choses autrement. A son arrivée au pouvoir en janvier
2001 il a su privilégier une solution négociée avec les belligérants et rien ne l empêche de
recourir à la même stratégie qui lui avait valu le respect au sein de la communauté nationale et
internationale.

Pour les différents groupes armés, la conférence de Goma fut une occasion de
reconnaissance dans la mesure où elle leur a permis de sortir de la clandestinité pour devenir
des acteurs fréquentables dans les négociations en cours.

Cet acte d engagement est dans l ensemble accueilli comme un panneau indicateur qui montre
la bonne direction à prendre. Cependant tout panneau indicateur n indique que la direction et
la distance à parcourir, il revient aux acteurs significatifs engagés dans la négociation de
prendre résolument la route et mener à bout la course entreprise. Le désaccord actuel entre le
gouvernement et le CNDP autour du contenu de l ordonnance portant création de la
commission technique mixte montre qu il y aura sur le chemin à parcourir du mauvais temps
et du brouillard. Mais s il y a une volonté de se dépasser de la part des parties en négociations,
il y aura toujours une lumière au bout du tunnel. Le succès comme l échec de l acte
d engagement signé dépend en définitive de ses propres signataires.

Ceci dit, le plus difficile reste la question de la présence des FDLR que la conférence de
Goma souhaite résoudre dans le cadre des accords de Nairobi signés en novembre 2007 entre
le Rwanda, les Etats Unis et la République Démocratique du Congo. D aucuns s inquiètent de
ce transfert de compétence à une tripartite dont les rouages du fonctionnement restent encore
à mettre en place. Dans l entre temps, les FDLR arrivées au Kivu en juillet 1994, et dont
certains parmi les dirigeants sont accusés d avoir participé activement au génocide rwandais, font la pluie et le beau temps dans plusieurs zones du Nord et Sud-Kivu.

Finalement qui sont
ces FDLR qui ont pris en étau les deux Kivu et dont dépend toute paix durable dans la sousrégion
des Grands Lacs ?

Télécharger le document au format pdf :

FDLR au Sud et Nord Kivu
La conférence de Goma et la question de la présence des FDLR au Sud et Nord Kivu
Etat des lieux
Par Aloys Tegera
Mis en ligne par LNR Web
 4/04/2008
 https://www.lanuitrwandaise.org/058-la-conference-de-goma-et-la.html
0 vote

 Documents

 FDLR au Sud et Nord Kivu
PDF La conférence de Goma et la question de la présence des FDLR au Sud et Nord Kivu Etat des lieux Par Aloys Tegera
 Pole Institue

Travaux universitaires

N’hésitez pas à nous signaler ou nous faire parvenir tout travail universitaire (thèse, mémoire de Master, acte de colloque...) concernant le Rwanda, le génocide des Tutsi ou la région des Grands Lacs afin que nous les recensions sur cette page.

Les articles 8

IMG: La France au coeur du génocide des Tutsi Ce livre est d’un genre peu habituel. D’abord par son ampleur : plus de 1500 pages en un seul volume !
IMG: Production de la violence génocidaire au Rwanda : Du verbe au passage à l'acte Introduction Enfant, j’associais le Rwanda aux couleurs chatoyantes de timbres que je rangeais précautionneusement dans ma collection philatélique. Leurs (...)
Le T.P.I.R. a pour objectif de poursuivre les crimes les plus graves commis au Rwanda au cours de l’année 1994, notamment le crime de génocide mais aussi (...)
Les FDLR (Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda), milices rwandaises issues des ex-FAR et Interahamwe, sont aujourd’hui, après presque 14 ans de (...)
IMG: La lutte contre le révisionnisme : quel enjeu pour l'agent de développement au Rwanda ? Mémoire présenté en vue de l’obtention de la licence professionnelle « Accompagnement et Coordination de projets de solidarité internationale et de développement (...)
IMG: Le Monde et le génocide rwandais • 6 avril 1994-22 août 1994 Mémoire de fin d’études d’Emmanuel Viret sur Le Monde et le génocide rwandais.
 La Nuit rwandaise | 2000 · 2020